POUR UNE AGRICULTURE, BIOLOGIQUE OU TRADITIONNELLE, MAIS DURABLE

Nous considérons dans l’agriculture durable un ensemble de modes de production prenant en compte l’environnement et les personnes.

Assurer une rentabilité pour les agriculteurs, préserver les ressources naturelles tels que le sol et les nappes et conserver la qualité pour les consommateurs.

image icon

Un savoir-faire agricole éprouvé

Au cœur du monde agricole depuis 3 générations.
Sur la vidéo, une interview de 1990

Voir nos partenaires

L’idée de départ

L’activité agricole, biologique ou conventionnelle, se rapporte toujours à un processus biologique réalisé par un organisme végétal, animal ou microbien.
La principale différence entre l’agriculture biologique ou conventionnelle consiste en l’utilisation de produits chimiques de synthèse dans l’agriculture classique.

L’agriculture biologique exploite la fertilité naturelle des sols en excluant l’utilisation de produits synthétiques. Elle repose sur le respect de l’agrosystème et de l’environnement avec l’aide de produits phytopharmaceutiques d’origine organique et naturelle, mais qui ne contiennent pas de substances synthétiques, et forment un choix restreint.

Mais il faut garder à l’esprit que l’agriculture biologique nécessite d’utiliser près de 40% de surface supplémentaire pour répondre aux besoins actuels d’une population croissante.

Nous pensons « agriculture durable » ! C’est-à-dire une agriculture à faible impact environnemental qui préserverait, les ressources naturelles, le sol et la substance organique s’y trouvant.

Nous travaillons pour augmenter les performances des cultures biologiques, et pour améliorer naturellement l’efficacité des intrants, qu’ils soient de synthèse ou non, pour réduire leur utilisation en agriculture conventionnelle.

Nous avançons pour proposer aux acteurs du monde agricole des alternatives durables, efficaces et rentable pour les exploitants.